Activité 2 : Une boîte à outils numérique pour l’apprentissage 

Objectif : “Les apprenants construisent leur propre boîte à outils”.

Cette deuxième activité est consacrée à la partie pratique. Après avoir pris connaissance des outils disponibles pour leur formation, les apprenants construiront leur propre boîte à outils.

Il convient de rappeler que cet objectif ne peut être atteint que si toutes les parties prenantes remplissent leurs missions. A titre indicatif, le formateur ou l’enseignant est chargé d’alimenter et de mettre à jour les contenus essentiels au sein d’espaces dédiés (par exemple un référentiel métier, un modèle d’épreuve, des périodes d’évaluation, des contenus de cours et des exercices d’application, etc.) Le tuteur ou maître d’apprentissage en entreprise est chargé de fournir des documents authentiques (utilisés en entreprise), de cadrer des éléments de projets en cours, ou de suivre l‘acquisition des compétences (ex : carnet de bord). 

L’intérêt de l’utilisation des outils numériques, et en ce sens, pour la construction d’une boîte à outils par l’apprenant, se révélera utile par la facilité d’utilisation, la pertinence de son contenu, et l’optimisation qu’elle apporte à l’apprenant dans le cadre de sa formation. 

Le formateur a un rôle de guide dans la manipulation des outils. Il apparaît essentiel qu’il soit formé aux outils qu’il propose et qu’il fournisse un contenu numérique attractif et interactif. L’apprentissage ludique favorise l’implication et la motivation des apprenants à travailler de manière autonome. L’accès permanent aux exercices et aux leçons permet aux apprenants d’apprendre à gérer leur temps. Les apprenants prennent connaissance des contenus qu’ils doivent maîtriser et peuvent évoluer à leur rythme. 

Ici, nous allons permettre (et pousser) les apprenants à formaliser leurs besoins numériques dans le cadre de leur apprentissage. Nous aiderons les apprenants à se recentrer sur leurs besoins individuels, à faire le point sur leurs connaissances et leur utilisation du numérique et de l’informatique, et à soutenir le développement des compétences nécessaires au bon déroulement de leur formation.  

Les outils de l’apprenant peuvent être par exemple : une boîte mail, un agenda, un planning, des documents administratifs, un drive ou plateforme e-learning avec des leçons et des activités, et des ressources pour le travail et les logiciels techniques. Ces outils permettent d’accéder à des ressources chez soi, en entreprise, en établissement de formation professionnelle, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle de classe.

Comment commencer ? 

  • Concevoir, dessiner ou utiliser une application/plateforme pour construire une carte mentale qui représente l’étude et l’environnement numériques des apprenants.

Résultat attendu de l’activité : les apprenants disposent d’une carte mentale des outils numériques répondant à leurs besoins, et ils savent utiliser ces outils.