Partie 1 : Êtes-vous prêt pour le changement ?

Votre établissement est-il prêt pour les nouvelles pratiques d’enseignement / d’apprentissage numériques ?

Lorsque l’on introduit des changements organisationnels complexes tels que l’usage du numérique dans l’enseignement et l’apprentissage, cela affecte l’ensemble du personnel enseignant, les processus de formation et d’apprentissage, les méthodes et les pratiques, les connaissances et les compétences existantes des personnes impliquées, mais aussi les valeurs et la culture de l’organisation. Si vous passez d’une approche axée sur l’enseignement à une approche axée sur l’apprenant, il aura une incidence sur l’autonomisation de l’apprenant, le style de gestion de la classe et de l’établissement, etc. Il est donc essentiel de ne s’engager dans un changement que si l’on est certain de sa réussite. Dans le cas du lancement d’une stratégie éducative intégrant le numérique, il est essentiel de préparer l’organisation au changement et de se demander si les enseignants et la direction de l’établissement y sont prêts, via une évaluation. L’outil suivant pourra vous y aider.

Cette partie est également fortement liée au Module 1 – “Préparer votre établissement à SELFIE WBL – engager votre écosystème”.

Démarrer : l’équation du changement 

L’équation du changement a été conçue comme un outil permettant de mettre en évidence les éléments nécessaires au lancement d’un processus de changement. Elle a été développée par Richard Beckhard et Rubin Harris en 1977 dans “Organizational Transitions : Managing Complex Change”, une ressource encore très utile aujourd’hui. Bien qu’elle soit exprimée sous forme d’équation, il ne s’agit pas d’un outil mathématique – les variables ne représentent pas de valeurs numériques. Cependant, elle fournit un moyen utile d’examiner les conditions nécessaires pour savoir si un changement est acceptable. Cette équation repose sur l’hypothèse simple que les gens sont rarement intéressés par le changement, à moins que les facteurs favorables au changement ne l’emportent sur les facteurs défavorables. Voici une interprétation de cette équation :

Si 

A = le niveau d’insatisfaction de l’individu ou du groupe à l’égard de la situation actuelle 

B = la vision commune de l’individu ou du groupe d’un avenir meilleur
C = l’existence d’une première étape acceptable et sûre 

sont supérieures à

D = les coûts du changement pour l’individu ou le groupe

alors : 

A x B x C > D

Insatisfaction x Désirabilité x Praticité > Résistance au changement

(Le symbole mathématique > signifie “est plus grand que”) 

Après avoir appliqué l’équation du changement à la mise en œuvre de la stratégie d’enseignement/apprentissage numérique de votre établissement, vous pouvez décider que l’équilibre entre A, B et C, d’une part, et D, d’autre part, est si défavorable que le changement est impossible. Cependant, vous pouvez trouver des moyens de modifier l’équilibre en votre faveur. Il vous appartient alors soit de réduire D, les coûts perçus, soit d’augmenter A, B et/ou C.

Et comme il existe une relation multiplicative entre l’insatisfaction, la désirabilité et la praticité, si un élément manque, cette variable aura une valeur de zéro – ce qui signifie que tout ce côté de l’équation sera égal à zéro.

Avant de passer à la Partie 2 “Comprendre et gérer la résistance”, complétez l’activité 2.